Toute la communauté

Sociétaire, Dirigeant Pionnier

Olivier Courrin

Président de la société

Les agriculteurs de plantes aromatiques sont rarement récompensés à la hauteur de leur travail, comparativement à la valeur captée par d’autres acteurs de la chaîne de valeur.

Avec l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération, nous nous engageons dans un travail de valorisation de nos producteurs, de leur savoir-faire et de la qualité de leurs produits, pour améliorer significativement leur situation.

  • Année Création : 1930

  • Effectifs : 6 personnes

  • Secteurs d’activités : négoce de matière première aromatique

  • Localisation : ville, Département, Pays Grasse, Alpes Maritimes, France

  • Chiffre d’affaire : 4.5 millions euros

Pourquoi il engage le mouvement:

Notre motivation : sortir d’un modèle économique non durable à bien des dimensions

De manière non exhaustive :

  • Peu voire pas de différenciation sur les produits de synthèse
  • Pression croissante sur les prix, ne permettant pas de valoriser nos ressources immatérielles à leur juste valeur
  • En particulier, difficulté à valoriser l’important travail mené en interne en RSE, rare étant les politiques d’achat qui intègrent ces critères face à la prépondérance du critère prix.
  • Répartition inéquitable de la valeur au sein des chaînes de valeur, à fortiori auprès des producteurs de plantes aromatiques.
  • Impact lourd et coûteux de la mise en conformité avec une réglementation croissante (REACH)

 

Les étapes de la trajectoireLes étapes de la trajectoire

Etape 1 : Analyse du système clients – identification de conflit interne en matière de rationalités des uns et des autres au sein du système clients.

Etape 2 : Important travail d’identification des ressources immatérielles. En particulier, analyse des « cailloux dans les chaussures » des clients. Le fractionnement des achats génère d’importants coûts cachés.

Etape 3 : une piste innovante émerge sur une mise à disposition revisitée des produits aux clients. Mise en discussion, elle révèle des risques qui jusqu’ici étaient mal couverts et permet une gestion plus adaptée de ces risques.

Etape 4 : extension de la réflexion sur les enjeux de mise en œuvre de filières équitables. Une raison d’être émerge : valoriser les producteurs, leur savoir-faire et la qualité de leurs produits.

Etape 5 : une opportunité d’expérimenter la mise en œuvre de cette raison d’être émerge. Un projet pilote est lancé. Pour ce faire, un écosystème coopératif innovant est organisé.

en quelques mots

« En complément de notre démarche EFC, en privilégiant des filières d’approvisionnement transparentes et en développant activement une politique RSE, nous nous inscrivons également depuis des années dans une démarche responsable et durable. »

Olivier Courrin, Président de la société Courrin Jean & Fils MPA

Olivier Courrin, Courrin Jean & Fils MPA

site entreprise

les territoires d’immaterra

ImmaTerra
sur les réseaux sociaux

Il y a 4 jours

ImmaTerra

🌳[BZH-Promos EFC]👩‍💻 Hier matin se tenait la 1ère visio rassemblant les pionniers des 2 parcours collectifs EFC bretons.
Non, personne n'a parlé des stocks de 🧻 ou des parisiens en Bretagne.
Chacun a simplement partagé son actualité et ses préoccupations concernant son entreprise et ceux qui la font vivre, et a aussi transmis des messages d’espoir, de confiance, et quelques sourires 😊

🙏 Un grand merci à tous les participants pour ce temps authentique et très fort 🙏

Selon le tempo de chaque organisation, il s’agit maintenant de voir comment agir, quelles solutions inventer ensemble, quelles ressources matérielles et immatérielles mobiliser.

« L’humanité doit faire un choix […]. Irons-nous vers la désunion ou prendrons-nous le chemin de la solidarité globale? La première option non seulement prolongera la crise actuelle mais elle engendrera des catastrophes encore pires. Si nous choisissons la solidarité, ce sera une victoire non seulement contre le coronavirus mais contre toutes les futures épidémies et crises qui pourraient assaillir l’humanité au XXIe siècle. » Yuval Noah Harari, Article «The world after coronavirus », 20/03/20, Financial Times, en accès libre : urlz.fr/cbWi et en Fr ici: urlz.fr/cbWp)

#coopération #solidarité #efficience #maintenant
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Il y a 2 semaines

ImmaTerra

[COVID-19] Aujourd'hui et plus que jamais, la coopération est à maintenir et à encourager. En effet, nous traversons de profonds bouleversements qui imposent des mesures sans précédent dans nos foyers et dans nos organisations.

Dans ce contexte, l'équipe d'ImmaTerra a décidé de reporter jusqu'à nouvel ordre l'ensemble de ses interventions en présentiel (rendez-vous dans les entreprises, journées collectives et événements).

Soyons confiants dans nos capacités de résilience. Prenons d'abord soin de nous et de nos proches, respectons les principes de précaution.
Soyons des forces vives pour accueillir et renforcer la solidarité, l'entraide et la bienveillance sur nos territoires.

En ce sens, nous travaillons dès aujourd'hui à l'organisation de temps en visioconférence, pour garder le lien, faciliter les échanges avec les entreprises en cours d'accompagnement, et tout simplement pouvoir exprimer ses ressentis. Nous reviendrons prochainement vers vous à ce sujet.

D’ici là et pour les prochaines semaines, toute l'équipe reste à votre écoute et se tient à vos côtés pour vous aider si vous en ressentez le besoin.

Nous vous adressons tout notre soutien pour traverser cette phase avec le plus de sérénité possible,

L’équipe d’ImmaTerra

#Coronavirus #Résilience #Coopération
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Les actualités d’ImmaTerra

Trouvez ici les informations sur nos interventions, nos conférences et nos formations, en France comme en Belgique. N’hésitez pas à nous contacter !