Toute la communauté

Sociétaire, Dirigeant Pionnier

Olivier Courrin

Président de la société

Les agriculteurs de plantes aromatiques sont rarement récompensés à la hauteur de leur travail, comparativement à la valeur captée par d’autres acteurs de la chaîne de valeur.

Avec l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération, nous nous engageons dans un travail de valorisation de nos producteurs, de leur savoir-faire et de la qualité de leurs produits, pour améliorer significativement leur situation.

  • Année Création : 1930

  • Effectifs : 6 personnes

  • Secteurs d’activités : négoce de matière première aromatique

  • Localisation : ville, Département, Pays Grasse, Alpes Maritimes, France

  • Chiffre d’affaire : 4.5 millions euros

Pourquoi il engage le mouvement:

Notre motivation : sortir d’un modèle économique non durable à bien des dimensions

De manière non exhaustive :

  • Peu voire pas de différenciation sur les produits de synthèse
  • Pression croissante sur les prix, ne permettant pas de valoriser nos ressources immatérielles à leur juste valeur
  • En particulier, difficulté à valoriser l’important travail mené en interne en RSE, rare étant les politiques d’achat qui intègrent ces critères face à la prépondérance du critère prix.
  • Répartition inéquitable de la valeur au sein des chaînes de valeur, à fortiori auprès des producteurs de plantes aromatiques.
  • Impact lourd et coûteux de la mise en conformité avec une réglementation croissante (REACH)

 

Les étapes de la trajectoireLes étapes de la trajectoire

Etape 1 : Analyse du système clients – identification de conflit interne en matière de rationalités des uns et des autres au sein du système clients.

Etape 2 : Important travail d’identification des ressources immatérielles. En particulier, analyse des « cailloux dans les chaussures » des clients. Le fractionnement des achats génère d’importants coûts cachés.

Etape 3 : une piste innovante émerge sur une mise à disposition revisitée des produits aux clients. Mise en discussion, elle révèle des risques qui jusqu’ici étaient mal couverts et permet une gestion plus adaptée de ces risques.

Etape 4 : extension de la réflexion sur les enjeux de mise en œuvre de filières équitables. Une raison d’être émerge : valoriser les producteurs, leur savoir-faire et la qualité de leurs produits.

Etape 5 : une opportunité d’expérimenter la mise en œuvre de cette raison d’être émerge. Un projet pilote est lancé. Pour ce faire, un écosystème coopératif innovant est organisé.

en quelques mots

« En complément de notre démarche EFC, en privilégiant des filières d’approvisionnement transparentes et en développant activement une politique RSE, nous nous inscrivons également depuis des années dans une démarche responsable et durable. »

Olivier Courrin, Président de la société Courrin Jean & Fils MPA

Olivier Courrin, Courrin Jean & Fils MPA

site entreprise

les territoires d’immaterra

ImmaTerra
sur les réseaux sociaux

Il y a 6 jours

ImmaTerra
Bonne nouvelle 🎉 ImmaTerra rejoint le mouvement IMPACT France !Mouvement Impact France (ex Mouves) et TECH FOR GOOD France, est un réseau d’entrepreneurs à impact pour construire l’économie de demain, plus durable 🌱 & solidaire !IMPACT France a pour vocation de devenir le 1er réseau rassemblant l’ensemble des acteurs économiques engagés pour faire grandir un #modèle d’entreprise préservant le capital humain et naturel.En écho à notre raison d’être, nous partageons l’objectif commun d’engager les entreprises dans la #transition sociale et écologique de notre société.Sébastien MARQUANT, Président d'ImmaTerra participe au Programme Scale Up : des temps d'échanges entre entrepreneurs pour accompagner le développement d'ImmaTerra et accroître notre #impact social et écologique.Présentation de Impact France :drive.google.com/file/d/1odOHQvYOWo27M4PsWGSZpnSrBodUB5HG/view?usp=sharing ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Il y a 1 semaine

ImmaTerra
👉[PRESSE] ImmaTerra dans les Echos« Il faut sensibiliser les dirigeants à l'impact de leurs activités »Méconnaissance des systèmes socio écologiques, culture court-termiste, fiscalité trop contraignante… Plusieurs obstacles empêchent les entreprises de changer de modèle. Une nécessité, pourtant, afin d'affronter les défis environnementaux, estime Christophe Sempels, co-fondateur et premier président de la SCIC ImmaTerra. www.lesechos.fr/thema/reinventer-economie/il-faut-sensibiliser-les-dirigeants-a-limpact-de-leurs-... ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Il y a 2 semaines

ImmaTerra
🚨[ACTUALITES PAYS DE LA LOIRE]Retrouvez le replay 🎬 du Cas d'école " Transformer votre entreprise avec l'économie de la fonctionnalité" réalisé lors du Social Change Nantes. Magali (Van Ossel) Courtial, accompagnatrice ImmaTerra, intervenait en tant que membre et aux côtés du Collectif régional de l'Economie de la Fonctionnalité et de la Cooperation.ImmaTerra propose des réponses intégrées d’accompagnement à toute organisation souhaitant faire évoluer son modèle économique et son mode de gouvernance par l’Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération (EFC).🤔Envie d'engager votre entreprise sur une trajectoire d'évolution de votre modèle économique via l'#EFC en région Pays de la Loire ? 👉Un appel à projets "Economie circulaire - Economie de la fonctionnalité" soutenu par @ADEME Pays de la Loire, @Conseil Régional des Pays de la Loire et par la @DREAL Pays de la Loire est ouvert jusqu'au 8 mars 2021.👉Contactez-nous pour en savoir plus et co-construire ensemble votre projet : magali.courtial@immaterra.comyoutu.be/w3KTWF5CAqc ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Les actualités d’ImmaTerra

Trouvez ici les informations sur nos interventions, nos conférences et nos formations, en France comme en Belgique. N’hésitez pas à nous contacter !